Agence de voyage Bali et Indonésie



Java, l’île dominante de l’archipel

Java est l’île capitale, principale, elle est le centre économique, industriel et politique de l’Indonésie. Elle s’étend sur 1 000 km de long et abrite plus de 130 millions d’habitants, ce qui est plus de la moitié de la population totale (240 millions). La majorité des habitants est d’ethnie javanaise. Il y a deux minorités : les Sundanais, principalement établis dans le sud ouest, et les Maduras, installés sur l’île du même nom et sur Java Est.

Borobudur
Java est traversée par une chaine de 120 volcans dont 17 en activité. Ils offrent des paysages extraordinaires et variés, une terre riche mise en valeur par la main de l’homme, des rizières de toute beauté, des plantations de café, d’épices, de tabac, manioc, des forêts de teck...

Java recèle aussi des bijoux d’architecture dont Borobudur (diaporama), le plus grand monument bouddhique du monde, les temples hindouistes de Gedong Songo à Dieng, ceux de Sukuh et Ceto, situés sur les pentes du mont Lawu ou ceux de Prambanan à Jogyakarta.


Jogyakarta, la ville culte de Java

JPEGCette ville est le berceau de la culture javanaise. Aujourd’hui, elle compte environ 1 200 000 habitants et reste particulièrement active sous la férule de son sultan, Hamengkubuwono X, toujours très respecté par la population de la province spéciale de Jogyakarta.


JPEGCette ville universitaire, plus de 50 campus, est aussi l’héritière d’anciens royaumes bouddhistes et hindous qui nous ont laissé des monuments exceptionnels (Borobudur, Prambanan). Elle est aussi la capitale spirituelle du Kejawen, la mystique javanaise qui syncrétise des concepts et rituels de l’islam, du bouddhisme, de l’animisme et de l’hindouisme. Il n’est pas rare de voir des offrandes dans des maisons, des magasins, des rues, comme à Bali. Il est intéressant de relever que le sultan, de confession musulmane, s’unit avec Loro Kidul, la déesse des mers du sud, qui en retour lui accorde certains pouvoirs...

JPEGJogyakarta est aussi la ville des bécaks, ou cyclopousses, c’est un moyen tranquille de flâner dans certains quartiers de la ville, de regarder la vie quotidienne sur l’artère principale de la ville, la jalan Malioboro, et de s’arrêter au marché Beringharjo, haut en couleurs.

Jogja conserve précieusement ses coutumes, arts et artisanats, comme le batik, la poterie, le travail sur argent, la poterie, la fabrication des fameux poignards kriss... Elle offre des spectacles de danses traditionnelles de palais et d’épopée comme le Ramayana, ainsi que des théâtres d’ombres avec marionnettes de cuir de buffle ou de bois.

Jogyakarta est pleine d’histoire, Kraton, le palais du sultan, de charme, les quartiers de Kota Gede, les marches... Sans oublier l’un des enfants terribles de Java, le volcan Merapi qui se dresse (2 911 m) à une trentaine de km au nord. Il est sacré, toujours craint et respecté par les habitants de la province.
( diaporama )

Le Bromo (2 329 m)

Bromo, lever de soleil {JPEG}Très spectaculaire par son aspect lunaire, exceptionnel, ce volcan se situe dans un autre cratère, que l’on appelle caldeira, d’un diamètre d’une dizaine de km. Du bord de la caldeira, le matin, nous avons un panorama magnifique sur les volcans Bromo et Blatok, avec en toile de fond le Semeru, point culminant de Java, avec ses 3 676 mètres.

Aujourd’hui, pour le lever de soleil, il y a foule et la vue sur l’ensemble volcanique à partir du mont Penanjakan est très courue mais quel spectacle ! Vous ferez la descente dans la caldeira avec un 4x4 et la traversée de la mer de sable, soit à pied, soit sur un cheval tenu par un Tengger, autochtone hindouiste de la région. Il ne restera plus que la montée au sommet du Bromo qui est bien aménagée.
Un superbe paysage, une beauté minérale. ( diaporama )

Le Kawah Ijen (2 300 m)

Kawah Ijen - Emanations de souffre {JPEG}L’un des volcans accessibles de Java Est et combien impressionnant de part sa beauté sauvage, son lac sulfureux aux eaux bleues turquoises, et le travail des porteurs de souffre qui descendent dans le cratère pour extraire du souffre, remontent avec environ 80 kg et descendent les pentes du volcan pour le chargement. Un travail de Titan !

Il vous faudra environ 1 h 30 pour effectuer l’ascension du Kawah Ijen, tranquillement, à votre rythme et, au sommet, vous aurez une vue à couper le souffle !
Un très bon moment ! ( diaporama )


Campagne et côte Est javanaise

JPEGLa région orientale est encore très rurale et offre des paysages somptueux, comme les volcans, mais aussi des cultures très variées comme la canne à sucre, le tabac, le café, le cacao... Des marchés locaux de fruits, de fleurs, de légumes dépendant des saisons. Une côte abritant des bateaux madura, très élégants et typiques de cette île située au nord est de Java, une population métissée et souriante. (diaporama)


WL PERKASA TOUR - Jl. Danau Tondan Gang Bajang Sari no 6, Sanur Bali - Indonésie  
SPIP | | Suivre la vie du site RSS 2.0 Liens